Tél : 01.46.72.85.71 Port : 06.68.64.02.04

Du lundi au jeudi de 10h à 19h // Le vendredi de 10h à 18h30
Uniquement sur rendez-vous

Rappel Gratuit

“ Vous informer de vos droits pour mieux vous défendre ”
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Les conditions de remplacement d'un salarié malade par un CDD

Les conditions de remplacement d'un salarié malade par un CDD

Le 06 mars 2012
Le salarié remplacé doit être expressément dénommé dans le CDD.
Le remplacement peut être total ou partiel : dans ce dernier cas de figure, l’employeur ne charge le salarié remplaçant que d’une partie des tâches du salarié absent.

Le CDD peut avoir un terme précis : il ne peut alors dépassé 18 mois, renouvellement inclus.
Le CDD peut avoir un terme imprécis (en cas de maladie prolongée par exemple) mais attention au risque de requalification si cela dure trop longtemps.

 En revanche, l’employeur a l’obligation de fixer une durée minimale (article L1242-7 du Code du Travail) qui lui interdit, avant son expiration, de se séparer du salarié remplaçant même en cas de retour du salarié absent.
Cette durée minimale doit impérativement figurée sur le CDD, sous peine de requalification en CDI. Elle sert d’ailleurs de base au calcul de la période d’essai.